Faire parler les taches de sang

De Wikidebrouillard.

('''Matériel''')
(De manière simple)
 
(8 versions intermédiaires masquées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{avertissement}}
{{avertissement}}
-
{{vidéo|numérovidéo = <videoflash type="dailymotion">codedailymotion</videoflash>}}
 
-
 
-
Mettre à la place de "codedailymotion" '''le code''' qui se trouve dans le lien que donne Dailymotion.
 
 +
{{vidéo|numérovidéo = <videoflash type="mediaspip" num="1">http://mediaspip.ptitdeb.infini.fr/IMG/flv/Faire_parler_des_taches_de_sang-encoded.flv|400|300</videoflash>}}
=='''Présentation de l'expérience'''==
=='''Présentation de l'expérience'''==
Ligne 19 : Ligne 17 :
== '''L'expérience''' ==
== '''L'expérience''' ==
-
Une scène de crime....des empreintes et de multiples traces de sang....d'où proviennent-elles? comment ont-elles été faites? Nous allons faire parler les tâches de sang!!
+
Une scène de crime....des empreintes et de multiples traces de sang....d'où proviennent-elles? comment ont-elles été faites? Nous allons faire parler les taches de sang!!
==='''La manipulation'''===
==='''La manipulation'''===
-
Sur la grande feuille, réaliser plusieurs types de tâches d'encre. Par exemple pour faire des giclures, taper un marteau sur un éponge gorgée d'encre; laisser tomber des gouttes d'en haut, trainer un objet dans l'encre et sur la feuille, ou bien laisser une empreinte (à l'aide d'un pochoir par exemple).
+
Sur la grande feuille, réaliser plusieurs types de taches d'encre. Par exemple pour faire des giclées, taper un marteau sur un éponge gorgée d'encre; laisser tomber des gouttes d'en haut, trainer un objet dans l'encre et sur la feuille, ou bien laisser une empreinte (à l'aide d'un pochoir par exemple).
-
D'abord, il faut classer les différents types de tâches d'encre. Ensuite il faut les interpréter.
+
D'abord, il faut classer les différents types de taches d'encre. Ensuite il faut les interpréter.
Ligne 39 : Ligne 37 :
==='''De manière simple'''===
==='''De manière simple'''===
-
Les gouttes de sang sont tombées de haut de façon verticale (perpendiculaire au support): comme lorsqu'on fait tomber une goutte d'eau sur un sol, elle forme plusieurs gouttelettes tout autour de la goutte principale. Ici, c'est le même procédé, mais la quantité étant plus petite, les gouttes ne sont pas projetées très loin. Elles sont même rattachées à la grande tâche.
+
Les gouttes de sang sont tombées de haut de façon verticale (perpendiculaire au support): comme lorsqu'on fait tomber une goutte d'eau sur un sol, elle forme plusieurs gouttelettes tout autour de la goutte principale. Ici, c'est le même procédé, mais la quantité étant plus petite, les gouttes ne sont pas projetées très loin. Elles sont même rattachées à la grande tache.
-
 
+
-
Sur les trainées (comme la pluie sur un part brise par exemple), on peut voir un marque ronde plus visible que le reste : c'est de là qu'à commencé à être trainé le corps ou l'objet. Pour ce qui est de la traînée, c'est comme avec de la peinture : par exemple, si le "cœur" est en haut et que la traînée est en dessus, vers le bas, c'est qu'un objet ou un corps a été traînée en partant du cœur, vers le bas.
+
-
Ensuite, si on observe des gouttes projetées, l'astuce est de tracer une ligne au crayon gris dans l'axe principal de la goutte. On peut ainsi en déduite le centre de l'impacte.
+
Sur les trainées (comme la pluie sur un pare-brise par exemple), on peut voir une marque ronde plus visible que le reste : c'est de là qu'a commencé à être trainé le corps ou l'objet. Pour ce qui est de la traînée, c'est comme avec de la peinture : par exemple, si le "cœur" est en haut et que la traînée est en dessus, vers le bas, c'est qu'un objet ou un corps a été traîné en partant du cœur, vers le bas.
-
Enfin, si la tâche laissée est une empreinte, par de doute : le criminel a posé une partie de son corps à cet endroit.
+
Ensuite, si on observe des gouttes projetées, l'astuce est de tracer une ligne au crayon gris dans l'axe principal de la goutte. On peut ainsi en déduire le centre de l'impact.
 +
Enfin, si la tache laissée est une empreinte, par de doute : le criminel a posé une partie de son corps à cet endroit.
=== '''Questions sans réponses''' ===
=== '''Questions sans réponses''' ===
Ligne 78 : Ligne 75 :
=='''Catégories'''==
=='''Catégories'''==
-
[[Catégorie:à classer]]
+
[[Catégorie:sciences de la vie et de la Terre]]
-
[[Catégorie:à classer]]
+
[[Catégorie:médico-légal]]
-
[[Catégorie:Vidéo à réaliser]]
+
-
[[Catégorie:Orthographe et style à corriger]]
+
[[Catégorie:Contenus à développer]]
[[Catégorie:Contenus à développer]]
[[Catégorie:Fiche à Valider]]
[[Catégorie:Fiche à Valider]]
[[Catégorie:expérience]]
[[Catégorie:expérience]]
 +
[[Catégorie:mediaspip]]

Version actuelle en date du 5 novembre 2015 à 16:27

Article incomplet en cours de rédaction
La vidéo "Faire parler les taches de sang"

Sommaire

Présentation de l'expérience

Sur une grande feuille, des traces d'une scène de crime sont apparues... D'où proviennent-elles? Comment sont-elles tombées? de quelle direction?

Matériel

  • de l'encre rouge et/ou de la peinture
  • une éponge
  • une règle
  • un crayon gris
  • une grande feuille

L'expérience

Une scène de crime....des empreintes et de multiples traces de sang....d'où proviennent-elles? comment ont-elles été faites? Nous allons faire parler les taches de sang!!


La manipulation

Sur la grande feuille, réaliser plusieurs types de taches d'encre. Par exemple pour faire des giclées, taper un marteau sur un éponge gorgée d'encre; laisser tomber des gouttes d'en haut, trainer un objet dans l'encre et sur la feuille, ou bien laisser une empreinte (à l'aide d'un pochoir par exemple).

D'abord, il faut classer les différents types de taches d'encre. Ensuite il faut les interpréter.


Que voit-on ?

Certaines gouttes sont rondes avec de petites éclaboussures et d'autres qui semblent projetées. D'autres forment des trainées. Enfin, on peut parfois y deviner des formes plus communes.

Explications

De manière simple

Les gouttes de sang sont tombées de haut de façon verticale (perpendiculaire au support): comme lorsqu'on fait tomber une goutte d'eau sur un sol, elle forme plusieurs gouttelettes tout autour de la goutte principale. Ici, c'est le même procédé, mais la quantité étant plus petite, les gouttes ne sont pas projetées très loin. Elles sont même rattachées à la grande tache.

Sur les trainées (comme la pluie sur un pare-brise par exemple), on peut voir une marque ronde plus visible que le reste : c'est de là qu'a commencé à être trainé le corps ou l'objet. Pour ce qui est de la traînée, c'est comme avec de la peinture : par exemple, si le "cœur" est en haut et que la traînée est en dessus, vers le bas, c'est qu'un objet ou un corps a été traîné en partant du cœur, vers le bas.

Ensuite, si on observe des gouttes projetées, l'astuce est de tracer une ligne au crayon gris dans l'axe principal de la goutte. On peut ainsi en déduire le centre de l'impact.

Enfin, si la tache laissée est une empreinte, par de doute : le criminel a posé une partie de son corps à cet endroit.

Questions sans réponses

De quand datent les traces? Un autre liquide permettrait-il de faire la même chose? Tous les liquides réagissent-ils comme le sang et l'encre?


Allons plus loin dans l'explication

[1]


Liens avec d'autres expériences

Autres expériences

Pour révéler des traces de sang invisibles (en bas de page):[2]


Applications : liens avec le quotidien

Cette technique est très utilisée, en complément d'autres moyens médicolégale, pour identifier des scènes de crimes.


Lieux propices à sa réalisation

L'encre (colorant alimentaire) peut être trouvée dans un supermarché.

Catégories

Portail des ExplorateursWikidébrouillardLéon DitFLOGPhoto mystèreJ'ai FaitPortraits
CO
EX

Faire parler les taches de sang

Rechercher

Page Discussion Historique
Powered by MediaWiki
Creative Commons - Paternite Partage a l

© Graphisme : Les Petits Débrouillards Grand Ouest (Patrice Guinche - Jessica Romero) | Développement web : Libre Informatique