Un tram d'art : Le baton de Plutarque

De Wikidebrouillard.

Sommaire

Présentation de l'expérience

La scytale ou le bâton Plutarque !

Pour protéger ses communications, on doit les rendre illisibles pour les personnes auxquelles elles ne sont pas destinées le temps de leur durée de validité.

Ceci nécessite la mise au point d’une transformation des messages (cryptage). Lorsque le message est crypté, il devient incompréhensible si on ne sait pas comment il a été transformé, autrement dit si on ne sait pas le décrypter.

Cette transformation est basée sur une «clé» que les destinataires doivent posséder afin de déchiffrer le message. La scytale est le plus ancien système de cryptographie militaire connu (date du Vème siècle avant JC).

Le poster entier est télécgargeable ici Média:Baton-plutarque-poster.pdf‎

Matériel

  • Un baton (morceau de manche à balais)
  • Une bande de papier
  • Un crayon

L'expérience

La manipulation

Enroule la bande de papier vierge sur le baton et écris le message à « chiffrer ». Attention, il faut écrire le message le long du bâton (et pas le long de la bande papier), les mots sont écrits à la verticale (les lettres du mot écrit sont les unes en-dessous des autres). Une fois ton message écrit, déroule ta bande. Que vois-tu ?

Que voit-on ?

Tu as crypté ton message de telle façon que lorsque ta bande est déroulée et mise à plat, tu ne vois que des lettres qui n’ont aucun sens entre elles.

Tu peux maintenant confier ton message sans craindre qu’il soit intercepté et déchiffré. Seule la personne qui possède un bâton du bon diamètre peut déchiffrer ton message secret.

Explications

De manière simple

En enroulant la bande de papier sur le bâton nous avons fabriqué un mélangeur automatique de lettres. Sur la bande de papier déroulée, les lettres du message sont toutes mélangées, mais pas n’importe comment !! Le bâton est la clé qui permet de crypter ou décrypter le message.

Allons plus loin dans l'explication

Si par le passé, le chiffrement était essentiellement militaire ou diplomatique, de nos jours, c’est une opération courante. Quand on doit, par exemple, effectuer un paiement sur internet ou quand on téléphone avec son mobile, les communications entre nous et les destinataires sont chiffrées.

Bien évidemment, on utilise des techniques qui, si elles sont similaires dans l’esprit au chiffrement de Plutarque, sont beaucoup plus évoluées et robustes.

Une scytale

Même si nous n’avons rien à cacher, chez nous, nous tirons les rideaux des fenêtres pour protéger notre intimité. Le cryptage des communications est une manière de tirer les rideaux sur notre vie privée sur internet.

Une solution de cryptage de ses mail : http://openpgp.vie-privee.org/openpgp.html

Oeuvre du tram Brest concernée : Data Horizon

Une oeuvre de Sylvie Ungauer

La vidéo "Un tram d'art : Le baton de Plutarque"

Data horizon utilise la technologie numérique pour interroger les liens et réseaux qui structurent notre société.

Quel lien existe-t-il ? Existe-t-il un lien ?... entre la qualité de l’air, la vitesse du vent et l’activité de la station ; entre la température, l’orientation du vent et la densité du trafic routier...

L’oeuvre est reliée via internet à différentes banques de données sur lesquelles sont enregistrées des mesures liées à la météo et à l’activité humaine.

Un code couleur attribué à chaque source de données compose un tableau changeant à l’image de la réalité.

Localisation : arrêt-terminus du tramway « Technopôle »

Portail des ExplorateursWikidébrouillardLéon DitFLOGPhoto mystèreJ'ai FaitPortraits
EX
UN

Un tram d'art : Le baton de Plutarque

Rechercher

Page Discussion Historique
Powered by MediaWiki
Creative Commons - Paternite Partage a l

© Graphisme : Les Petits Débrouillards Grand Ouest (Patrice Guinche - Jessica Romero) | Développement web : Libre Informatique