Group:S'adapter au changement climatique en bord de mer : Différence entre versions

 
(Aucune différence)

Version actuelle datée du 12 janvier 2021 à 17:13

Group-S adapter au changement global en bord de mer sand-dunes-PublicDomain.jpg

Group-S adapter au changement global en bord de mer footprint-1601317128hL9-PublicDomain-red.jpg

S'adapter au changement climatique en bord de mer

Réchauffement climatique, montée du niveau des mers et des océans, tempêtes et inondations plus fréquents... Le changement global s'illustre par des conséquences multiples, et certaines touchent plus particulièrement les régions côtières. Ce parcours s'articule autour de trois chapitres et objectifs : comprendre, mesurer, proposer. Vous y trouverez : des expériences simples pour mieux comprendre les origines et les mécanismes de quelques-unes des menaces qui pèsent sur le littoral ; des activités concrètes et ludiques pour observer, mesurer, étudier les effets du changement global sur les côtes à la manière des scientifiques ; des jeux et des défis pour imaginer, tester et proposer des solutions pour apprendre à s'adapter aux changements.

A partir de 7 ans

Déroulé

Ce parcours propose une exploration du thème du changement climatique et de l'adaptation au changement climatique tournés vers la mer, les régions côtières et le littoral.

Il regroupe des activités variées : expériences ludiques, jeux de rôles, recueil de propositions, débats animés... qui peuvent être abordées de façon simple avec les plus jeunes, et plus approfondies avec des enfants de cycle 3, des adolescents ou des adultes.


Il est possible de réaliser un parcours complet, ou seulement certaines parties, selon le temps et le matériel disponible, l'âge des publics visés etc...

  • L'introduction, commune aux trois parcours "Adaptation", permet de comprendre à l'aide de quelques expériences certaines bases et principaux enjeux du changement global en milieu côtier.
  • Le chapitre "Exploration" se divise en 3 parties, qui peuvent être proposées les unes à la suite des autres ou réalisées indépendamment, du moment que le thème fait l'objet d'une introduction le visionnage d'une vidéo, une visite de site, une entrevue avec un expert ou autre activité préparatoire, qui peut être tout simplement une discussion avec les participants autour d'une actualité ou de leur ressenti sur le changement climatique.

1) Introduction : Le réchauffement climatique, l'adaptation : qu'est-ce que c'est ?

N.B : cette introduction est commune aux trois parcours du thème "Adaptation" : "S'adapter au changement climatique à la campagne", "S'adapter au changement climatique en ville" et "S'adapter au changement climatique en bord de mer".


Le réchauffement climatique, ou "changement climatique" fait partie d'un phénomène que l'on appelle le "changement global". Il se traduit par une augmentation de la température moyenne de la planète, qui devrait atteindre 1 à plus de 5 degrés d'ici 2100 selon les scientifiques du GIEC (Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat).

Ce phénomène s'explique principalement par un renforcement de l'effet de serre causé par certains gaz libérés en très grandes quantités dans l'atmosphère par les activités humaines, principalement les industries et les transports qui utilisent des énergies combustibles fossiles (pétrole, charbon et gaz naturel, sources de CO2), ainsi que l'agriculture intensive (source de méthane, CH4).


L'effet de serre, kézako ?


L'effet de serre est un phénomène naturel important pour la survie de la planète. Il permet d'avoir une température moyenne sur Terre de 15° C contre -18°C si cet effet n'existait pas. Les gaz à effet de serre sont naturellement peu abondants dans l’atmosphère, mais du fait des activités humaines, la concentration de ces gaz s’est sensiblement modifiée (la concentration de CO2 a augmenté de 30% depuis une centaine d’années).

Cet excès de gaz à effet de serre (GES) provoque un dérèglement de cet effet de serre naturel, rendu plus intense (on parle d'effet de serre additionnel), et donc une augmentation du réchauffement de la planète.


La pollution de l'air est la principale cause principale du réchauffement climatique.


Comment ça fonctionne ?

Activité 1 : Expérience : Tester l'effet de serre avec des glaçons


Pour aller plus loin, voir l'article "Réchauffement climatique" publié sur le site Futura Sciences.


Qu'est-ce que l'adaptation au changement climatique ?

On distingue deux stratégies des populations humaines face au changement climatique : l'atténuation, qui consiste à mettre en oeuvre des actions pour limiter le phénomène et ses effets, et l'adaptation, qui consiste à modifier et ajuster le fonctionnement des sociétés humaines au changement climatique et à ses conséquences.

L'adaptation peut être en partie spontanée, et en partie volontaire et réfléchie. Elle a pour objectifs de rendre les populations moins vulnérables aux changements du climat et de l'environnement, de limiter les effets négatifs du phénomène et de profiter des certains de ses effets positifs.

Atténuation et Adaptation ne sont pas deux stratégies opposées mais complémentaires, et toutes deux sont indispensables. Les experts du GIEC s'accordent sur le fait qu'il ne sera pas possible d'annuler totalement les effets du changement climatique dans l'avenir, il est donc indispensable et urgent d'apprendre à s'adapter aux conditions actuelles et futures que le changement climatique dessine.


Cette notion d'adaptation s'inspire de l'adaptation, naturelle et involontaire, des êtres vivants à leur environnement.


Pour aller plus loin :


Comment le vivant s'adapte-t-il ?


Les organismes vivants évoluent dans le temps par des modifications génétiques involontaires et incontrôlables, appelées mutations.

Lorsque les conditions de leur environnement se modifient, les mutations génétiques avantagent certaines espèces vivantes , qui grâce à elles vont plus facilement survivre et se reproduire dans ce nouveau milieu que d'autres espèces. On dit que ce espèces se sont adaptées (involontairement) à leur nouvel environnement.

Au contraire, d'autres espèces peuvent ne pas connaitre de mutations, ou subir des mutations qui les désavantagent face à ces nouvelles conditions de vie, elles peuvent alors régresser, voire disparaitre, car elles seront moins efficaces pour survivre et se reproduire de génération en génération. Ce processus est appelé sélection naturelle.


Une activité amusante permet de mieux comprendre l'adaptation et la sélection naturelle chez les êtres vivants :

Activité 2: Jeu : jeu des phalènes


2) Exploration

Activité 3 : Débat mouvant

Le débat mouvant est un format d'animation qui demande aux participant.e.s de se prononcer comme étant "d'accord" ou "pas d'accord" avec des affirmations proposées par l'animateur.trice sur un thème. Il est utile pour faire un état des lieux des connaissances et des opinions d'un groupe, et peut également servir de lancement à des débats animés. Les phrases proposées peuvent être volontairement clivantes, exprimer des stéréotypes, des contre-vérités ou être ambiguës, selon les points que l'on souhaite explorer.


Les règles et le déroulement du débat mouvant  :

L'animateur.trice trace une ligne imaginaire (ou non !) au sol pour délimiter deux espaces. Il.Elle se place au centre et explique la consigne : pour chaque affirmation prononcée, chaque participant.e devra se placer d'un côté ou de l'autre de cette ligne selon qu'elle.il s'estime d'accord ou pas d'accord avec cette affirmation.

Il est possible de choisir si les participant.e.s ont le droit ou non de rester indécis, et dans ce cas de rester placé.e.s sur la ligne.

Idéalement, chaque participant doit réfléchir à un argument, un seul, le plus déterminant, qui motive son positionnement.

Une fois tout le monde positionné.e, l'animateur.trice peut donner la parole à des partisan.e.s des deux opinions, chacun.e présentera alors SON argument-phare.

Les autres participant.e.s ne doivent pas commenter, réagir ou répondre aux arguments formulés durant le jeu. Leur propre argument ne doit pas être une réponse personnelle directe à un.e autre participant.e.


Cependant les animateurs.trices peuvent choisir ponctuellement ou après le jeu d'ouvrir un débat dans lequel chacun pourra s'interroger, s'exprimer plus largement, répondre aux arguments formulés et développer plus amplement ses propres arguments.


Voir le guide très complet "Débat mouvant sur le climat" réalisé par le Réseau National d'Education à l'Environnement, avec des propositions adaptées selon les âges des participant.e.s.


Quelques exemples de phrases pouvant être proposées :

Sur le changement climatique global :

- On ne peut rien faire contre le changement climatique

- Tous les humains sont égaux face au changement climatique

- Le changement climatique cause des catastrophes dans le monde

- Lutter contre les effets du changement climatique demande beaucoup d'argent

- Les citoyens ne peuvent pas agir seuls

- Les humains peuvent s'adapter au changement climatique

- Le climat va se réguler naturellement avec le temps


Sur le changement climatique et ses effets en zone côtière :

- Les humains ne pourront bientôt plus manger de poisson

- Il faut économiser l'eau chez soi pour limiter la montée du niveau des océans

- Le niveau des océans monte à cause de la fonte de la banquise

- Certains habitants des zones côtières ont dû fuir leur maison

- La pêche doit être interdite pour protéger le milieu marin

- A cause du changement climatique, les tempêtes et les inondations deviennent plus fréquentes

- Les activités qui polluent la mer ne sont pas suffisamment punies

- Il est possible de réduire les conséquences négatives des activités humaines sur le milieu marin

- Le tourisme détruit le milieu naturel en bord de mer


Les phrases proposées ici ne sont que des exemples, le but est d'inviter à l'argumentation, ajoutez vos propres phrases !

Partie 1 : Comprendre

Comment le changement climatique agit-il sur la mer et les côtes ?

Tempête hivernale en Bretagne (Finistère).


Qu'est-ce qui provoque la montée du niveau des mers et des océans ?


Activité 4 : Expérience : Fonte des glaces


Activité 5 : Expérience : Dilatation des océans


Pourquoi la fonte de la banquise accélère-t-elle le réchauffement climatique ?

Activité 6 : Expérience : Glace, albédo et réchauffement climatique



Qu'est-ce que le risque de submersion ? Qu'est-ce que l'érosion ?

A cause de la montée du niveau des mers et des océans, les zones côtières sont de plus en plus menacées par le risque de submersion, c'est à dire que de nombreuses régions de bord de mer de très faible altitude, risquent d'être recouvertes par la montée des eaux. De vastes zones littorales ont déjà été englouties à travers le monde ces dernières années, ce qui oblige des milliers d'habitants à fuir et à s'installer ailleurs.

L'érosion est le phénomène d'usure des terres sous l'effet du vent, des pluies et de la mer. Elle est particulièrement marquée dans certaines régions côtières où elle peut causer l'effondrement de pans entiers de falaises, la disparition de dunes de sables et de la végétation littorale. Le changement climatique accélère l'érosion des côtes, car il provoque la montée du niveau des océans, et la multiplication des tempêtes, des inondations et des fortes pluies qui fragilisent les bords de mer.
Dégâts causés sur une maison par le recul du trait de côte..
Pourquoi les plages sont-elles si menacées par l'érosion et la submersion ?

Les plages de sables sont plus fragiles face à la mer, aux pluies et aux vents, le sable étant plus facilement emporté que les roches. Mais ce phénomène est encore plus important lorsque les dunes littorales sont dépourvues de végétation, très abîmée par exemple par le piétinement, la pollution ou le réchauffement climatique.

Activité 7 : Expérience : Plantes au secours du sol et des dunes


Pour aller plus loin :

Pour le milieu marin, le changement global ne se limite pas au réchauffement de la planète et à ses conséquences, telles que la montée du niveau des océans. Les activités humaines et la pollution de l'air par l'excès de CO2, causée principalement par l'utilisation des énergies fossiles, sont également responsables d'un autre phénomène lourd de conséquences pour les écosystèmes marins : l'acidification des mers et des océans .

Pour explorer ce thème, voir l'expérience "L'acidification des océans" et le parcours "Mers et océans : les effets du CO2" .

Partie 2 : Mesurer


Dunes affectées par l,[object Object],

Comment observer l'impact du changement global sur le littoral ?

La mer et les ressources marines, un bien commun ?

Activité 8 : Jeu du vivier


Les sciences participatives, quand les citoyens épaulent les scientifiques

Activité 9  : S'initier aux sciences participatives sur le littoral


Partie 3 : Proposer

Peut-on agir face au changement climatique ? Tous acteurs de l'adaptation !

N.B : les deux activités suivantes font partie du tronc commun aux trois parcours du thème "Adaptation".

Activité 10 : Jeu : Un coup de pouce à la biodiversité


Activité 11 : Des projets pour...

Comment s'adapter au changement climatique en région côtière ?
Promenade côtière et escalier après une tempête.

Activité 12 : Défis montée des eaux, tempête, érosion

Activité 13 : Imagine ton bord de mer


Objectifs

  • Comprendre et explorer la notion d'adaptation au changement climatique
  • Expérimenter pour mieux comprendre les mécanismes et les enjeux de base du phénomène de réchauffement climatique
  • Expérimenter pour constater les principaux effets de changement climatique sur la mer et les régions côtières
  • Echanger et débattre des enjeux du changement climatique et de l'évolution des activités humaines
  • Découvrir et appliquer des méthodes scientifiques d'étude et de suivi des espèces et des milieux littoraux pour mesurer l'impact du changement climatique
  • Découvrir et comparer quelques pistes d'adaptation concrètes aux changements en milieu côtier
  • Imaginer et proposer des actions pour s'adapter au changement climatique sur son territoire

Expériences

Membres du groupe

avatar
Maud Milliet

Référente de l'antenne des Petits Débrouillards Roscoff-pays de Morlaix