Attribut:Deepen

This is a property of type Text.

Affichage de 20 pages utilisant cette propriété.
A
Astuces : Possibilité de rajouter un peu de couleurs avec des colorants différents dans chaque verre pour distinguer chaque note de la gamme <br/>  +
=== '''Allons plus loin dans l'explication''' === On a codé l'Arduino à l'aide du langage C afin qu'il puisse afficher les chiffres de 0 à 9. Le code source contient des fonctions « digitalWrite » qui permettent d'allumer des Leds précises selon des paramètres en entrée. La fonction ' digitalWrite ' envoie à chaque exécution le code approprié à chaque led précise pour l'allumer.  +
=== '''Allons plus loin dans l'explication''' === On peut introduire les notions de portance et de traînée d’une aile d’un avion. Ces deux termes se rapportent à la mécanique des fluides et sont définis par différentes formules expliquées sur le site : [http://www.volez.net/aerodynamique-technique/elements-aerodynamique/expressions-portance.html Volez.net]. On peut voir que la forme (le profil) de l’aile influe sur le phénomène de vol. De même sa superficie, en augmentant, augmente les coefficients de portance et de traînée. On le voit concrètement car les avions ont de grandes ailes tandis que les oiseaux en ont des plus petites du fait de leur poids qui est totalement différent.  +
Avant de le plonger dans l'eau, le verre est, en plus du mouchoir, rempli d'air. Lors de l'immersion, l'air présent dans le verre reste bloqué à l'intérieur. Mais si l'air ne parvient pas à s'échapper, l'eau ne peut pas non plus remonter dans le verre, c'est pourquoi le mouchoir reste sec. Pendant l'expérience, le verre est placé dans l'eau à la verticale. Si on l'incline progressivement, l'air bloqué à l'intérieur s'échappe : on observe des bulles qui remontent vers la surface. L'air est donc moins dense que l'eau, et non soluble avec celle-ci.  +
=== '''Allons plus loin dans l'explication''' === Chaque couleur est caractérisée par une longueur d'onde de l'ordre du nanomètre. Les couleurs visibles par l'œil humain sont les couleurs dont la longueur d'onde se situe entre 380 et 740 nanomètres. [ < 380] ultraviolet [380 - 446] violet [446 - 520] bleu [520 - 565] vert [565 - 590] jaune [590 - 625] orange [625 - 740] rouge [ > 740] infrarouge Si on assemble tous les intervalles des couleurs que l'humain peut voir, on obtient un intervalle allant de 380 à 740 nanomètres. Cette fusion des couleurs de l'arc-en-ciel donne la couleur blanche. Les différentes couleurs qui composent la lumière blanche ne sont pas déviées de la même façon par l'eau, d'où le phénomène de décomposition de lumière qui se traduit par l'arc-en-ciel. La lumière blanche est décomposable. C’est une lumière polychromatique, c’est-à-dire composée de plusieurs couleurs. L'expérience met en œuvre un système dispersif permettant la dispersion (décomposition) de la lumière. Lorsqu'un rayon lumineux pénètre l'eau, il y a une décomposition de la lumière car les deux milieux (air et eau) possèdent un indice de réfraction différent. Or la réfraction est fonction de la longueur d'onde, ce qui entraîne la décomposition du rayon en autant de couleurs qui le constituent.  +
* Le [http://fr.wikipedia.org/wiki/Scintillation_%28%C3%A9toile%29 scintillation d'une étoile] sur Wikipédia. * [http://fr.wikipedia.org/wiki/Convection La convection] sur Wikipédia.   +
En fait, l’aéroglisseur n’a aucun contact avec la surface sur laquelle il repose. Il est en permanence sur coussin d’air. La présence d'un coussin d'air réduit considérablement le frottement et permet à l'aéroglisseur d'évoluer. Le principe est simple. L'air qui s'échappe du ballon s’évacue sous le disque. Les forces très importantes s’exerçant sur le support sont telles que le disque est soulevé de 1 ou 2 millimètre(s) par rapport à la table : il est en sustentation. Cet écart de quelques millimètres lui permet ainsi de "survoler" la surface sur laquelle il se trouve...  +
B
=== Allons plus loin dans l'explication === Coulomb, physicien français (1736 – 1806), a démontré que la présence de deux corps chargés provoque l’apparition de forces attractives ou répulsives selon le signe de leurs charges q. Cette force F est inversement proportionnelle à la distance r qui les sépare au carré : Sur la figure suivante, on peut se rendre compte que la force d’attraction diminue rapidement avec l’éloignement. Plus l’éloignement est important, plus il faut arracher d’électrons pour pouvoir soulever un bout de papier. L’attraction exercée par un proton sur un électron éloigné de 5 mm dans les conditions idéales est de :<center>F = 9,2.10^-24 N</center>Si on veut soulever un bout de papier de 10 mg avec ce procédé, soit vaincre un poids de 0,098 N, il faudra donc arracher environ 10 700 000 000 000 000 000 000 électrons du ballon ! Le passage répété des cheveux sur le ballon de baudruche arrache des électrons aux atomes situés à la surface de celui-ci. Les électrons étant des charges négatives, cet endroit du ballon devient chargé positivement. Les cheveux ayant perdu des électrons sont alors chargés positivement à leur surface. En revanche, le papier n’est pas chargé. Il est dit électriquement neutre. Pourquoi le papier est-il attiré par le ballon frotté ? En effet, la force dont parle Coulomb ne s’applique que pour deux objets chargés. Or ce n’est pas le cas ici car le papier est resté électriquement neutre. En fait, le fait d’approcher une source de charge positive de la feuille a tendance à la polariser. C’est-à-dire qu’il y a d’infimes migrations de charges des atomes (les électrons essentiellement) vers la face opposée au ballon. La feuille se retrouve alors avec une face de charge opposée à celle du ballon et elle est donc attirée par le ballon. Pourquoi seuls les électrons sont-ils arrachés ? Pour bien visualiser le problème, prenons l’exemple de l’atome d’hydrogène. Il est constitué d’un noyau et d’un électron qui gravite autour (dans le cas général un atome, à l’état stable, possède autant de protons que d’électrons). Pour simplifier la représentation, nous représentons l’orbite de l’électron comme circulaire. L’électron est assez éloigné du noyau. Les forces qui l’empêchent de sortir de son orbite diminuent avec sa distance au noyau. De plus, il existe une autre force appelée interaction forte qui assure la cohésion du noyau. En effet, le noyau d’un atome est composé de particules neutres et de particules positives. Les particules positives se repoussent entre elles d’après la loi de Coulomb. C’est cette interaction forte qui empêche les protons de s’éloigner. Donc le noyau est très difficile à « casser ». En revanche, l’électron n’oppose presque pas de résistance. Et le simple passage des cheveux permet de l’extraire de son atome. En réalité, seuls les électrons de la couche externe, c’est-à-dire les plus éloignés du noyau, peuvent être « arrachés » (les atomes répartissent les électrons sur différentes couches). On dit alors que l’on a ionisé l’atome.  
=== '''Allons plus loin dans l'explication''' === Si un liquide s'écoule dans une canalisation (ici, l'[http://www.wikidebrouillard.org/index.php?title=Air air] sortant du sèche-cheveux), comme il est incompressible, son débit (volume transitant à travers une surface par unité de temps) est constant. Si la canalisation s'élargit, alors la vitesse diminue (puisque le débit est le produit de la vitesse par la section, les deux varient à l'inverse). Le théorème de Bernoulli nous indique alors que la pression augmente. À l'inverse, si la canalisation se rétrécit, le fluide accélère et sa pression diminue : '''c'est l'effet Venturi'''. Ce résultat est assez peu intuitif (on s'attendrait à ce que la pression augmente lorsque la section diminue). Si maintenant la conduite reste de section constante mais que l'on met un obstacle à l'intérieur (ici, le ballon ou la balle), l'obstacle diminue la section. On a donc le même effet. Si cet obstacle est un cylindre tournant, d'axe perpendiculaire à l'axe de la canalisation, alors le frottement accélère le fluide d'un côté et le ralentit de l'autre. On a donc une diminution de pression d'un côté et une augmentation de l'autre, le cylindre subit une force : c'est l'effet Magnus (notons que l'on considère souvent l'effet Magnus dans l'[http://www.wikidebrouillard.org/index.php?title=Air air], qui est un fluide compressible, mais le principe général reste le même). * [http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Venturi Effet Venturi] sur Wikipédia * D'autres applications de l'effet Venturi sur :[http://www.unilim.fr/scientibus/36manips/fiche_det.php?num_manip=10 Effet Venturi] sur Scientibus  +
Coulomb, physicien français (1736 – 1806), a démontré que la présence de deux corps chargés provoque l’apparition de forces attractives ou répulsives selon le signe de leurs charges q. Cette force F est inversement proportionnelle à la distance r qui les sépare au carré : Sur la figure suivante, on peut se rendre compte que la force d’attraction diminue rapidement avec l’éloignement. Plus l’éloignement est important, plus il faut arracher d’électrons pour pouvoir soulever un bout de papier. L’attraction exercée par un proton sur un électron éloigné de 5 mm dans les conditions idéales est de :<center>F = 9,2.10^-24 N</center>Si on veut soulever un bout de papier de 10 mg avec ce procédé, soit vaincre un poids de 0,098 N, il faudra donc arracher environ 10 700 000 000 000 000 000 000 électrons du ballon ! Le passage répété des cheveux sur le ballon de baudruche arrache des électrons aux atomes situés à la surface de celui-ci. Les électrons étant des charges négatives, cet endroit du ballon devient chargé positivement. Les cheveux ayant perdu des électrons sont alors chargés positivement à leur surface. En revanche, le papier n’est pas chargé. Il est dit électriquement neutre. Pourquoi le papier est-il attiré par le ballon frotté ? En effet, la force dont parle Coulomb ne s’applique que pour deux objets chargés. Or ce n’est pas le cas ici car le papier est resté électriquement neutre. En fait, le fait d’approcher une source de charge positive de la feuille a tendance à la polariser. C’est-à-dire qu’il y a d’infimes migrations de charges des atomes (les électrons essentiellement) vers la face opposée au ballon. La feuille se retrouve alors avec une face de charge opposée à celle du ballon et elle est donc attirée par le ballon. Pourquoi seuls les électrons sont-ils arrachés ? Pour bien visualiser le problème, prenons l’exemple de l’atome d’hydrogène. Il est constitué d’un noyau et d’un électron qui gravite autour (dans le cas général un atome, à l’état stable, possède autant de protons que d’électrons). Pour simplifier la représentation, nous représentons l’orbite de l’électron comme circulaire. L’électron est assez éloigné du noyau. Les forces qui l’empêchent de sortir de son orbite diminuent avec sa distance au noyau. De plus, il existe une autre force appelée interaction forte qui assure la cohésion du noyau. En effet, le noyau d’un atome est composé de particules neutres et de particules positives. Les particules positives se repoussent entre elles d’après la loi de Coulomb. C’est cette interaction forte qui empêche les protons de s’éloigner. Donc le noyau est très difficile à « casser ». En revanche, l’électron n’oppose presque pas de résistance. Et le simple passage des cheveux permet de l’extraire de son atome. En réalité, seuls les électrons de la couche externe, c’est-à-dire les plus éloignés du noyau, peuvent être « arrachés » (les atomes répartissent les électrons sur différentes couches). On dit alors que l’on a ionisé l’atome.  
On a d'une part le bicarbonate de sodium (NaHCO<sub>3</sub>). Et d'autre part le vinaigre blanc qui est une solution aqueuse contenant de l'acide acétique (CH<sub>3</sub>COOH). Lorsque le vinaigre et le bicarbonate entre en contact on a : NaHCO<sub>3(aq)</sub> + CH<sub>3</sub>COOH<sub>(aq)</sub> → CO<sub>2(g)</sub> + H<sub>2</sub>O<sub>(l)</sub> + CH<sub>3</sub>COONa<sub>(aq)</sub>  +
C
=== '''Allons plus loin dans l'explication''' === Le transport des informations se fait par le biais du bus I2C, bus très utilisé dans les capteurs arduino. Contrairement au bus OneWire, celui-ci a besoin de 2 fils (A4 et A5) afin d'envoyer les data (SDA) et l'horloge (SCL). Afin d'avoir plus de détails sur le calcul des valeurs, un coup d'oeil directement dans la librairie est nécéssaire : tout y est. https://github.com/adafruit/Adafruit-BMP085-Library  +
On peut associer le phénomène du métal chauffé à l'observation des astres. On peut en effet déterminer la température des étoiles dont on connaît la couleur. Par exemple une étoile bleue comme Rigel a une température de surface de 20000°C.  +
=== '''Allons plus loin dans l'explication''' === L'Arduino est un microprocesseur dont les instructions sont codées dans un langage proche du C. Plus d'info sur l'article Wikipédia [http://wikipedia.org/wiki/langage_C Langage C]. En C, on déclare le type des variables avant de les utiliser : ici les int correspondent à des nombres entiers (1,2,3...), et le void correspond à une fonction non typée. Le const devant un type signifie que l'objet manipulé ne peut pas être modifié  +
=== '''Allons plus loin dans l'explication''' === Au départ, les forces exercées entre les feuilles et à l'extérieur des feuilles s'équilibrent. Lorsque l'on souffle entre les feuilles, on créé une dépression : la force s'exerçant à l'extérieur des feuilles devient plus élevée que celle s'exerçant à l'intérieur. Pour arriver à un nouvel état d'équilibre entre les forces, les feuilles se rapprochent. * [http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9pression_%28physique%29 Dépression] sur Wikipédia.  +
ça marche avec n'importe quelle boisson gazeuze, y compris l'eau pétillante. la substance ajoutée (le mentos) doit juste avoir une surface pleine de micro-aspérités. Du sucre ou du sel en poudre donnent aussi le même résultat (l'intensité dépendant de la quantité ajoutée, elle peut varier d'une expérience à l'autre). D'autres bonbons sucrés donnent un résultat souvent moins spectaculaire (  +
Le chou rouge (''Brassica oleracea var.capitata f.rubra'') contient des colorants ('''les anthocyanes''') qui ont la propriété de changer de couleur en fonction du pH. Il est de ce fait le plus populaire des indicateurs naturels de pH et peut être utilisé pour enseigner les réactions acide-base à l'école. Pour extraire ces colorants, il suffit de porter à ébullition de l'eau contenant des feuilles de chou rouge, donc de faire une décoction de chou rouge.  +
Le chou rouge (''Brassica oleracea var.capitata f.rubra'') contient des colorants ('''les anthocyanes''') qui ont la propriété de changer de couleur en fonction du pH. Il est de ce fait le plus populaire des indicateurs naturels de pH et peut être utilisé pour enseigner les réactions acide-base à l'école. Pour extraire ces colorants, il suffit de porter à ébullition de l'eau contenant des feuilles de chou rouge, donc de faire une décoction de chou rouge.  +
Le sel de cuisine est composé de molécules de chlorure de sodium (NaCl). Quand on met du sel dans l'eau, celle-ci dissocie la molécule NaCl en deux parties, sodium et chlore. Lors de cette séparation, ces derniers subissent un changement,c'est-à-dire que le sodium donne un électron au chlore. De cette manière,les deux atomes ne sont plus électriquement neutres et forment ce que l'on appelle des ions. Ce sont les ions qui rendent l’eau conductrice. Les ions positifs – ou cations – migrent vers l’électrode négative de la pile, et les ions négatifs – ou anion – migrent vers l’électrode positive de la pile.  +
D
Optimisation : utiliser d'autre connecteur Sur batterie, sur secteur  +