Item:Ecran LCD


Item-Ecran LCD 250px-Zoomlcd.jpg

Ecran LCD

Les écrans à cristaux liquides utilisent la polarisation de la lumière par des filtres polarisants et la biréfringence de certains cristaux liquides en phase nématique, dont on peut faire varier l’orientation en fonction du champ électrique. Du point de vue optique, l’écran à cristaux liquides est un dispositif passif : il n’émet pas de lumière, seule sa transparence varie, et il doit donc disposer d'un éclairage.

15EUR (€)

Description longue

Les premiers panneaux d’affichage à cristaux liquides (ACL au Québec ou LCD pour « liquid crystal display » en anglais) ont été présentés en 19711, mais il faut attendre 1985 pour que Matsushita propose un écran plat d’une taille et d'une résolution suffisante pour être utilisable sur des micro-ordinateurs.

Dès 1984, c’est le laboratoire central de Thomson qui a développé le premier ACL en couleurs2.

Les ACL sont utilisés depuis la fin des années 1990 en noir et blanc, puis en couleur depuis les débuts des années 2000 dans les téléphones portables, les ordinateurs personnels, les téléviseurs, les ordinateurs de bord pour les avions et les voitures.

Les premiers écrans plats commercialisés (14 pouces, soit 35,56 cm) en couleur en Europe datent de fin 1995 pour un prix de 5 000 francs français (environ 750 €).

Pages liées

Commentaires

Published