Item:Vis


Item-Vis 180px-Vis.jpg

Vis

Vis en métal à trouver en magasin de bricolage Une vis est une machine simple apte à transformer un mouvement de rotation en un mouvement de translation dirigé suivant l'axe de rotation, ou vice-versa. Les divers types de vis se caractérisent par l'utilisation de surfaces hélicoïdales. On peut distinguer : la vis de fixation utilisée de façon statique pour diverses sortes de liaison ; la vis d'Archimède utilisée pour la manutention de matériaux granulés ou pulvérulents, ainsi que pour le pompage des fluides, (exemple : vis à grain) ; la vis de transformation de mouvement utilisée de façon dynamique pour transformer, dans un sens ou dans l'autre, un mouvement de rotation en mouvement de translation ou un couple en effort axial ; la vis sans fin qui, associée à des roues dentées, permet de réaliser des engrenages ; la vis micrométrique, permettant de mesurer avec précision ; le mécanisme de vis-écrou ; le mécanisme de vis à billes.

0,10EUR (€)

Description longue

Une vis de fixation, appelée communément vis, est un organe mécanique, comportant une tige filetée et une tête ; il est destiné à réaliser la fixation d'une ou de plusieurs pièces par pression. La fixation par vis crée une liaison plan sur plan démontable, par placage précontraint des deux pièces à assembler. Tant que les efforts de traction appliqués sur la liaison n'excèdent pas la tension exercée au repos par les vis (dite « prétension »), l'assemblage bénéficie de la raideur des pièces assemblées.

Les premières apparitions connues d'un organe mécanique utilisant une surface hélicoïdale remontent à la vis d'Archimède, (mais il s'agit d'une utilisation dynamique de type « hélice »). Il fallut attendre la Renaissance pour voir des vis comme « moyen de fixation », dans les horloges, les machines de guerre et d'autres constructions mécaniques.

Léonard de Vinci développa alors des méthodes pour leur usinage. Toutefois, elles continueront à être fabriquées à la main et sans normalisation, même après le début de la Révolution industrielle.

Les vis sont fabriquées industriellement depuis le XIXe siècle. Les vis fabriquées au XIXe siècle étaient à tête fendue. Au début du XXe siècle, pour éviter que le tournevis ne glisse sur la tête de la vis, le Canadien Peter L. Robertson inventa la vis à tête carrée. Au même moment, un Américain inventa la vis à tête étoilée pour résoudre le même problème.

La vis à tête carrée est très populaire au Canada alors que la vis à tête étoilée est très populaire ailleurs dans le monde. Cependant, aucun type de vis n'a su s'imposer complètement et on retrouve tous les types de vis dans tous les pays.

Caractéristiques

Vis à bois : a : tête de vis ; b : fût ; c : partie filetée ; d : pointe.

Les vis de fixation sont constituées des parties suivantes :

  • une tête de vis, reprenant le couple exercé par l'outil de serrage et appliquant un effort de plaquage sur la bride supérieure ;
  • éventuellement le fût, partie cylindrique lisse pouvant prendre appui sur l'alésage des brides ; il permet de reprendre le cisaillement en l’absence de pion de centrage ;
  • la partie filetée, assurant la mise en tension de la liaison par vissage (transformation d'une partie du couple de serrage en prétension par le filet hélicoïdal) ;
  • éventuellement la pointe, assurant le guidage de la vis, voire le perçage du substrat.

Les vis de fixation sont habituellement fabriquées à base d'acier. Lorsqu'une grande résistance au temps ou à la corrosion est requise, comme pour les petites vis de fixation ou implants médicaux, des matériaux tels que l'acier inoxydable, le laiton, le titane, et le bronze peuvent être utilisés.

Commentaires

Published