Imagine... ta ville

Auteur avatarMaud Milliet | Dernière modification 20/09/2021 par Maud M.

Imagine... ta ville Ville fin jeu-red.jpg

Introduction

Le jeu "Imagine... ta ville" est un jeu de plateau collaboratif qui propose aux participants de créer une ville répondant aux besoins de base des habitants, puis de la modifier et de l'améliorer pour limiter les impacts négatifs d'un évènement lié au changement climatique, en tenant compte des contraintes liées à leur territoire. Les joueurs jouent tous au moins deux rôles : celui de simple citoyen, et un rôle d'expert (maire, responsable de l'énergie, des déchets...), chaque rôle leur permet des actions spécifiques. Ils devront se concerter et proposer collectivement des actions et des aménagements pour adapter leur ville à cet évènement inattendu et atteindre leur objectif.


Ce jeu décline trois territoires différents pour y bâtir sa ville : le milieu urbain (ville), la campagne et le bord de mer. Les évènements et les objectifs de ces territoires sont différents.

Cette fiche détaille le déroulement d’une partie sur le territoire « ville ».
  • Fichiers

Étape 1 - Préparer le matériel

  • Imprimer, de préférence en couleur, les supports du jeu "Imagine..." :

- le plateau de jeu "Imagine ta ville" au format A2 (imprimer les deux pages au format A3* puis les coller côte à côte avec le ruban adhésif),

- les jetons des constructions (à imprimer au format A4),

- les cartes rôles, évènements et objectifs (à imprimer au format A4).


(* Si vous ne disposez que d'une imprimante A4, téléchargez et imprimez le plateau en 2 pages A4 ici puis collez-les côte à côte. Imprimez les cartes rôles au format A4, et imprimez les jetons au format A5 (pour cela imprimez le document sur 2 pages par feuille A4, en réglant les paramètres d'impression)).


N.B : Prévoir un lot complet des 3 supports pour chaque équipe de joueurs (4 à 10 participants), il est aussi possible de jouer en un seul groupe jusqu'à 10-15 joueurs.


  • Découper les jetons et les cartes du jeu, et si possible plastifier tous les supports pour pouvoir les réutiliser,
  • Imprimer et consulter le livret de l'animateur.trice et le lexique,
  • Préparer des feuilles et des crayons pour tous les joueurs. Si les supports sont plastifiés, utiliser des feutres ou des marqueurs effaçables.
  • Installer un plateau, un lot de cartes et un lot de jetons sur chaque table.


Étape 2 - Déroulement du jeu, phase 1

  • Créer les équipes : les joueurs peuvent être répartis en deux à trois petits groupes (comprenant chacun 4 à 10 joueurs), ou constituer une seule équipe.
  • Chaque équipe s'installe autour d'une table
  • Expliquer la consigne de cette première partie : chaque équipe doit bâtir une ville qui permette de répondre aux besoins essentiels de la population, en se concertant et en posant les jetons sur le plateau, en respectant l'espace défini par les cases. Donner un temps limite pour construire sa ville de départ (10 mn par exemple).
  • L'animateur-trice guide les joueurs en s'appuyant sur le livret de l'animateur, et rappelle si besoin que seuls les besoins de base doivent être pris en compte au départ (se loger, se nourrir, produire de l'énergie et travailler, une mairie est indispensable pour gérer la ville etc...).
  • Comparer et discuter les choix des équipes et les villes réalisées. Les besoins de base sont-ils bien couverts ? Toutes les constructions réalisées sont-elles indispensables ? Où ont été installées les constructions (près ou loin d'une rivière...) et pourquoi ?




Étape 3 - Déroulement du jeu, phase 2


  • Distribuer en les tirant au hasard une carte "rôle" par joueur (ou par binôme de joueurs en cas de grand groupe). Chaque joueur/binôme incarne un expert travaillant sur le territoire urbain (recto de la carte) mais aussi un citoyen (verso de la carte). Chaque équipe peut proposer jusqu'à trois actions pour modifier la ville, construire ou modifier un bâtiment ou mettre en place une action. Les rôles et actions des experts sont tous différents, les rôles et actions des citoyens sont les mêmes pour tous les joueurs.
  • Tirer au hasard une carte "objectif" et la lire à voix haute. Cet objectif commun à toutes les équipes est lié au changement climatique, et toutes les villes vont devoir s'y adapter. Sur chaque carte objectifs figurent une ou plusieurs icônes, elles indiquent avec quel territoire cet objectif peut être fixé : un arbre pour "Imagine ta campagne", un immeuble pour "Imagine ta ville" et la mer pour "Imagine ton bord de mer".
  • Le jeu se déroule en trois tours.
  • A chaque tour, on fait un tour de table des propositions des joueurs. Chaque rôle peut proposer en priorité une action qu'ils peut mettre en place en tant qu'expert OU une action qu'il peut mettre en place en tant que citoyen, et qui selon lui permet le mieux d'atteindre l'objectif.
  • A chaque tour, l'équipe doit discuter des propositions et choisir collectivement les actions à mettre en place pour atteindre l'objectif et s'adapter de la meilleure façon à l'évènement. Cela nécessite de réflechir aux conséquences sur la population, l'environnement, la production d'énergie... car chaque action aura aussi des conséquences.
  • En cas de désaccord, le groupe doit voter et choisir la mesure qui recueille la majorité des votes. En cas d'égalité entre plusieurs actions, c'est au maire de decider laquelle est retenue. Une seule action peut être choisie par tour de jeu et par joueur.
  • Ajout d'éléments sur le plateau : une fois que l' l'équipe est d'accord sur une action, les rôles concernés cochent la case de cette action sur leur carte (cocher la case "A1" si l'action est choisie au 1er tour de jeu, A2 pour le 2e tour...). Puis les joueurs posent sur le plateau le jeton correspondant s'il s'agit d'une nouvelle construction, ou un jeton-action "A1", "A2" ou "A3", si la mesure prise n'est pas une construction (comme par exemple sensibiliser les habitants à la réduction de la consommation d'énergie). Le jeton-action est posé sur le plateau sur l'emplacement qui correspond au domaine d'action (par exemple sur l'emplacement "réseau d'énergies" si l'action consiste à installer des panneaux solaires).
  • Il est aussi possible d'imaginer de nouvelles constructions ou mesures qui ne figurent pas parmi les jetons ou les actions inscrites sur les cartes : dans ce cas les joueurs peuvent dessiner le bâtiment à construire sur un jeton de la taille d'une, quatre ou neuf cases, et l'ajouter sur le plateau, ou écrire en quoi consiste leur action sur leur carte, et ajouter un jeton-action sur le plateau.
  • Cartes "évènements" : si les équipes sont à l'aise, ou après une première partie de prise en lain du jeu, l'animateur.trice peut tirer une carte "évènement" commun à toutes les équipes ou différente pur chaque équipe. Les cartes "évènements" ajoutent une difficulté imprévue (aléa climatique, problème environnemental ou sanitaire...) avec laquelle les joueurs devront adapter leurs actions tout en conservant leur objectif général.
  • En fin de partie, une fois toutes les actions mises en place, on compare et discute les choix des équipes et l'aspect des villes ainsi modifiées. Quelles sont les conséquences des mesures mises en place et des nouvelles constructions ? Quelle est l'équipe qui a le mieux atteint l'objectif ? Pourquoi ? Si la partie était à refaire avec le même objectif, les équipes feraient-elles les mêmes choix ? Débattre dans la bienveillance !


Comment ça marche ?

Observations : que voit-on ?

Certains bâtiments sont indispensables : la mairie où le maire et son équipe gèrent la ville, des logements, une école ou plusieurs selon le nombre d'habitants, des endroits où produire et acheter de la nourriture... Il faut aussi collecter et traiter les eaux usées dans une station d'épuration et les déchets dans des containers. Dans les villes accueillant une population importante, il est aussi important de produire de l'énergie. D'autres installations sont utiles à l'économie de la ville, comme les lieux permettant de travailler (bureaux, usines, supermarchés...), d'autres améliorent le bien-être des habitants, comme les marchés, les espaces verts, les complexes sportifs...


Selon la stratégie choisie et l'objectif à atteindre, les joueurs vont pouvoir ajouter des constructions qui favorisent le tourisme, ou accueillir une population plus importante, ou mieux respecter l'environnement (centre de tri des déchets, panneaux solaires...).


Les constructions occupent de l'espace, et il n'est pas possible de construire à l'infini dans une ville. Il est donc important de bien consulter les experts et les citoyens avant de décider d'une nouvelle construction. Un nouveau bâtiment peut aussi avoir un coût économique important, et parfois créer des effets négatifs. Par exemple construire une usine fournira des emplois pour de nouveaux habitants, mais selon son activité pourra produire de la pollution ou des déchets, qu'il faudra traiter.


Certaines actions ne reposent pas sur des constructions, elles consitent à mettre en place des lois, des campagnes de sensibilisation des habitants, à restaurer un milieu naturel ou à améliorer les services proposés aux habitants. Ce type de décision a besoin d'être approuvé par la population pour être complètement efficaces car elles demandent de modifier les habitudes quotidiennes (prendre le bus au lieu de la voiture, acheter des aliments en circuits courts...).


Mise en garde : qu'est-ce qui pourrait faire rater l'expérience ?

Certaines notions peuvent sembler complexes, notamment pour les plus jeunes, et les équipes peuvent avoir du mal à identifier quelles actions peuvent le mieux permettre d'atteindre les objectifs. Ne pas hésiter à expliquer les termes à l'aide du lexique, à simplifier le jeu si besoin en éliminant ou en ajoutant des actions avec un vocabulaire adapté à l'âge des participants, à reformuler ou à changer l'objectif à atteindre. L'animateur.trice peut guider les participants en les invitant régulièrement à anticiper et comparer les avantages et les inconvénients de chaque construction ou mesure proposée, en prenant des exemples concrets : un supermarché permet de fournir de la nourriture à beaucoup d'habitants mais occupe plus d'espace, coûte plus cher et propose des produits qui ont un impact plus négatif sur l'environnement qu'un marché.

Explications

Gérer un territoire demande de prendre en compte de nombreux éléments, en commençant par les besoins essentiels de la population, mais aussi de prendre chaque décision en prévoyant ses conséquences positives ou négatives. L'installation d'une construction occupe de l'espace, et peut parfois diminuer la beauté du paysage, ou générer des déchets, voire des pollutions, elle peut aussi apporter de nouveaux services aux habitants (nourriture, travail, production d'énergie...). L'aménagement et l'urbanisme s'appuient sur l'avis de professionnels experts, comme le.la responsable des déchets, des eaux... mais doivent aussi impliquer les citoyens, qui peuvent eux aussi agir sur leur territoire.


Plus d'explications

Pour développer son territoire et l'adapter à l'évolution des besoins et des priorités, en particulier face à l'augmentation des évènements liés au changement climatique global (pollution, pluies plus intenses et inondations, pics de chaleur...), il est essentiel de travailler collectivement, en recueillant l'avis et les propositions des experts comme des citoyens et en définissant des priorités : l'environnement, la santé, l'emploi...

La gestion durable d'une ville consiste mettre en place des mesures qui permettent de répondre aux besoins et aux attentes des habitants, mais aussi d'assurer des revenus économiques (tourisme, emploi...) sans dégrader l'environnement ou le cadre de vie, ni épuiser les ressources naturelles (eau, terres cultivables...).


Tous les experts et les citoyens ne sont pas toujours du même avis et n'ont pas les mêmes priorités, et une commune n'a pas toujours le budget ou les équipements, ou l'espace disponible pour mettre en place les solutions les plus efficaces. Il est donc souvent compliqué voire impossible de satisfaire tout le monde, et il faut parfois faire des compromis !

Applications : dans la vie de tous les jours

La gestion d'une ville et l'adaptation du milieu urbain au changement climatique représentent un travail complexe. Cela demande de recueillir l'avis d'experts, d'établir des diagnostics, de prévoir quels seront les besoins de la population et l'évolution du climat dans le futur. Pour agir efficacement, les décideurs doivent étudier les solutions techniques possibles, mais aussi sensibiliser et impliquer les citoyens dans la prise de décisions et les actions à mettre en oeuvre.


Une ville n'est pas figée dans le temps, loin de là ! Il est parfois nécessaire de déconstruire des bâtiments anciens, des routes ou des parkings pour créer des habitats plus petits, plus agréables et moins gourmands en énergies, installer des espaces verts et des points d'eau pour éviter les trop fortes chaleurs et diminuer la pollution. Les nouvelles connaissances et techniques permettent aujourd'hui de répondre aux besoins des citadins tout en adaptant les constructions, les transports, la production d'énergie et de nourriture pour respecter l'environnement et faire face au conditions climatiques actuelles et futures.

Vous aimerez aussi

Imagine... ton bord de mer

Imagine... ta campagne

Éléments pédagogiques

Objectifs pédagogiques

- comprendre le principe de gestion concertée d'un territoire

- découvrir quelques conséquences du changement climatique global sur les villes

- comprendre le principe et quelques mesures d'adaptation au changement climatique en ville

- comprendre le rôle des experts dans la mise en place d'actions ciblées (transports, déchets, énergies...)

- comprendre la responsabilité et le pouvoir collectif des citoyens

- débattre, comparer et décider collectivement, faire des choix et des compromis

Pistes pour animer l'expérience

La priorité est de faciliter l'échange d'idées entre les joueurs, et que ceux-ci comprennent qu'il existe un très grand nombre de stratégies et de mesures de gestion d'un territoire, et que chaque décision a le plus souvent des conséquences en termes de budget, d'environnement, d'occupation de l'espace, de cadre de vie, de modes de vie des habitants...

Dernière modification 20/09/2021 par user:Maud M..

Commentaires

Published