Item:Assiette


Item-Assiette 250px-Assiette.jpg

Assiette

Une assiette est une pièce de vaisselle qui permet de contenir et de servir des mets. Elle peut être en verre, en céramique (faïence, porcelaine, grès), en bois, en mélamine ou en métal. Elle est composée d'un fond plat, appelé ombilic, et de bords inclinés (talus ou descente) généralement bordés par un marli, couronne horizontale ou oblique à contours variés et profil droit ou galbé. Lors de pique-niques on utilise des assiettes jetables en mousse de polystyrène, en carton ou en matière plastique. Par métonymie, l'assiette peut désigner son contenu (exemple : une assiette de bouillon).

1EUR (€)

Description longue

Des vestiges archéologiques d'assiettes en terre cuite, en bois, en métal et même en pâte de verre moulée, sont retrouvés dès l'Antiquité1. La vaisselle de la civilisation gréco-romaine est caractérisée par des récipients dont l'emploi et la forme peuvent être considérés avoir inspiré l'assiette, telle la phiale grecque ou la patère romaine2. Dans la civilisation arabo-andalouse, la pièce de vaisselle qui évoque le plus l'assiette est l'ataifor (es).

L'« assiette » au Moyen Âge désigne une succession de services au cours d'un repas : une assiette de viandes en sauce, une assiette de viande grillée, etc. Les aliments tels les viandes et légumes sont servis sur un tranchoir, appelé aussi tailloir : cette plaque ronde, rectangulaire ou carrée en bois, en verre ou en métal (argent ou or pour les plus riches), est garnie d'une ou de plusieurs épaisses tranches de pain rassis qui absorbent le jus des viandes, la sauce et les graisses3. Cette tranche de pain rassis est nommée progressivement tranchoir par métonymie. Le tranchoir est parfois partagé avec le voisin de table, d'où le terme de compagnon. Ce tranchoir imbibé de sauce est distribué à la fin du repas aux paysans, mendiants ou animaux1. Les tranchoirs à partir du XVe siècle subsistent uniquement sous la forme de cette plaque4. Les potages, bouillons et brouets sont mangés avec une cuillère dans des écuelles.

En Europe, l'assiette comme telle, qui n'est au fond qu'un tranchoir solide à bords relevés5, fait son apparition sur les tables des rois au début du XVIe siècle mais les tranchoirs subsistent jusqu'au début du XVIIe siècle1. Sa forme plate "assise" est à l'origine de son nom.

François Ier en commande en étain, en argent, en or, en faïence. L'engouement pour la porcelaine de Chine au XVIe siècle incite ce pays à produire des modèles décorés à l'occidentale. Elles servent surtout de symboles de richesse, présentées sur des dressoirs. La légende veut que ce soit le cardinal Mazarin qui ramène l'assiette creuse (appelée « mazarine ») d'Italie en 16536.

Pour financer ses nombreuses et ruineuses guerres contre des puissances étrangères, Louis XIV demande que soient fondus tous les objets et meubles en or et en argent du royaume7. Cette décision touche directement les services de table de l'aristocratie, qui se tourne alors vers la faïence8.

Commentaires

Published